top of page
  • Julie

Les pédagogies alternatives, qu'est-ce que c'est ?

Un grand mouvement pour une nouvelle éducation a commencé à se développer entre les deux grandes guerres mondiales ; plusieurs éducateurs souhaitent changer l'école pour un monde meilleur, pour apprendre aux enfants à vivre en démocratie.

Sept congrès pour une éducation nouvelle ont eu lieu durant ce laps de temps, regroupant des pédagogues, scientifiques, médecins, philosophes ou encore enseignants, qui ont mis en avant des idées conductrices.

Par exemple, les enfants forgent leur propre opinion ; la nature est le lieu idéal des apprentissages ; l'enfant apprend en étant actif et en expérimentant ; il apprend pour lui-même ; les activités manuelles, sportives et artistiques ont la même importance que les activités intellectuelles ; etc.

Le principe étant que l'éducation nouvelle permet de développer la confiance en soi de l'enfant et de réconcilier la culture avec la vie quotidienne en pratique.

Le mouvement n'a pas pris le pas sur l'éducation "traditionnelle" au fil des ans, mais les pédagogies alternatives vivent un regain d'intérêt : nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir proposer autre chose à nos enfants qu'une éducation fondée sur l'obligation, la punition, la récompense et la notation.

Vous voulez en savoir davantage sur ces pédagogies ? Découvrons les principales !



La pédagogie Montessori


Maria Montessori, docteur en pédopsychiatrie, découvre dans ses observations scientifiques que l'on peut davantage aider des enfants considérés comme fous par l'éducation que par la médecine. Elle crée en 1907 une maison pour enfants "normaux" mais réfractaires à l'autorité, en élaborant un matériel dédié et en aménageant les lieux pour y pratiquer sa méthode.

En 1912, elle démissionne de ses fonctions en médecine et se consacre à former des pédagogues à sa méthode ; des écoles ouvrent partout dans le monde sous sa franchise.


Sa théorie est fondée sur le développement libre et individuel des enfants. Son souhait est de les amener à apprendre ce qui les intéresse au moment opportun. Elle a décomposé le développement de l'enfant en différents temps précis. Selon elle, la principale caractéristique de l'enfant est qu'il a "l'esprit absorbant", permettant d'assimiler ses expériences et de se construire. Elle identifie ce qu'elle appelle des "périodes sensibles", des instincts de l'esprit absorbant qui poussent l'enfant à se tourner vers un aspect de son environnement nécessaire à son développement à l'instant T. Ces périodes sensibles contribuent à la construction mentale de l'enfant grâce à un apprentissage naturel, sans effort et avec plaisir. Elles sont facilement reconnaissables, lorsque l'enfant développe une "passion" pour un même type d'activités :


  • à partir d'1 an : l'action ; bébé répète et se déplace partout où il peut

  • vers 18 mois : l'effort maximum ; il exerce sa force

  • 2-3 ans : le langage

  • 3-4 ans : le développement passe par l'expérimentation sur son environnement

  • 5-6 ans : l'écriture, les mots

  • 6-8 ans : notion de l'abstraction, intérêt pour les actes accomplis par les hommes plus que pour les objets

  • 10-12 ans : sortie du huis clos de la famille, élargissement du champ d'action

  • 12 ans et plus : conscience de la vie sociale



Les grands principes


  • Liberté : libre choix de l'activité permettant l'exercice de la volonté

  • Autonomie : laisser l'enfant faire ses expériences selon ses besoins, le meilleur guide vers son autonomie et la maîtrise de son existence

  • Auto-discipline : la liberté du choix pour un enthousiasme naturel de l'enfant, qui lui permet de se concentrer et de persévérer

  • Un environnement préparé : une pièce en ordre, propre, peu chargée, avec des plantes, des meubles à hauteur d'enfant, du matériel adapté, des vêtements et accessoires pratiques pour favoriser l'apprentissage

  • Respect du rythme de chacun, travail individuel

  • Apprendre dans le mouvement et l'expérience sensorielle : manipulation et mobilité du corps comme clefs du développement mental ; un apprentissage plus efficace en touchant et en bougeant

  • Le matériel : il doit permettre d'isoler un