• Julie

Des articles en coton bio pour vos enfants : pourquoi le bio est préférable ?

Dernière mise à jour : 25 juil.

Le coton bio a de plus en plus la côte dans l'univers textile et fait face à une demande croissante, notamment pour les accessoires et vêtements à destination des enfants. Mais qu'est-ce que le coton bio a de si différent par rapport au coton conventionnel ? Faisons le point.





Qu'est-ce que le coton ?


Le coton est une fibre végétale naturelle issue du cotonnier, transformable en fil ou en tissu sans utiliser de procédé chimique. Il s'agit de la principale fibre cultivée pour le textile, représentant 80% de la production mondiale de fibres naturelles, et 25% des fibres textiles en général.


Il est respirant, absorbant, n'isole pas et résiste à l'usure.


Il était cultivé en 5000 av. J.-C au Pérou, au Mexique, en Inde. Il a été massivement introduit en Afrique et en Amérique du Nord au XIXe siècle, par le biais de la colonisation.


Sa culture est très exigeante : le cotonnier a besoin d'environ 120 jours de pluie durant la pousse et d'une période de chaleur sèche et ensoleillée durant la maturation des graines. Il ne supporte pas le gel. Ce qui nous amène à la problématique de sa culture dans des pays ne présentant pas naturellement le climat dont il a besoin.


L'impact de la culture du coton conventionnel


La culture du coton conventionnel a un impact environnemental très fort, pour plusieurs raisons :


  • 25% des pesticides utilisés dans le monde pour l'agriculture sont dédiés au coton

  • Les engrais chimiques sont employés en grande quantité, causant acidité et pollution des sols

  • Les cultures intensives impliquent une implantation dans des régions chaudes, au climat inadapté qui nécessitent une irrigation très importante

  • Le traitement et la teinture du coton comprennent de nombreuses étapes impliquant une consommation d'eau énorme ; pour un t-shirt, il faut par exemple 2700 litres d'eau !

  • Les encres utilisées contiennent des métaux lourds et des produits potentiellement nocifs pour la santé, produisant en fin de circuit des déchets liquides qui finissent dans les océans




Pourquoi la culture du coton bio est moins lourde pour l'environnement ?


Cultiver du coton bio plutôt que du coton conventionnel permet de réduire l'impact environnemental de 46%, grâce à quelques points qui font toute la différence :


  • Les OGM ne sont pas utilisés dans la culture de coton bio

  • Aucun engrais ni pesticide chimique n'est nécessité

  • Les tissus bio sont teints avec des encres qui ne contiennent ni métaux lourds ni produits nocifs pour la santé ; les déchets liquides sont nettoyés et recyclés, ils ne terminent pas dans les océans

  • Une économie d'eau de 91% est réalisée dans les étapes de traitement et de teinture ; les cotonniers nécessitent également moins d'irrigation


Le coton bio présente l'avantage de protéger à la fois la nature, les travailleurs et les consommateurs de textiles (vous et vos enfants).

Choisir le coton bio, c'est choisir de diminuer son empreinte et de privilégier la préservation de la santé de vos enfants à long terme.


Il présente, de plus, davantage de douceur, un atout pour la peau sensible des tout-petits.

Les couleurs, contrairement aux idées reçues, tiennent tout aussi bien dans le temps

Le coton bio a un prix : le prix juste pour choisir la durabilité, la santé et un environnement préservé.




Pourquoi le coton bio est plus cher ?


Vous avez dû constater que les articles textiles en coton bio sont plus onéreux que les articles en coton conventionnel. C'est à la foi vrai... et faux.


Le progrès industriel pour le coton conventionnel a permis de réduire drastiquement les coûts, oui, mais par le biais de méthodes polluantes. Le coût environnemental n'est pas pris en compte en termes monétaires, mais il faudra bel et bien le payer sur le long terme.


En bio, les coûts des mesures nécessaires à la protection de l'environnement sont pris en compte à chaque étape du processus ; le prix est élevé à court terme, mais juste, et n'engendrera pas de conséquences sur le long terme.


Je ne sais pas vous, mais moi, je préfère investir sur l'avenir !


L'arche de Juju a fait le choix du coton bio pour vos créations, afin de vous proposer le plus qualitatif des produits, qui respecte à la fois la santé de votre enfant mais également la planète sur laquelle il grandit et tous ses habitants.





Pour conclure


Le coton bio présente quantité d'avantages par rapport au coton conventionnel, nous l'avons vu, à la fois sur le plan environnemental et sanitaire. Bien sûr, la culture de coton conventionnel pour le textile reste moins polluante que la production de tissus synthétiques. Les différences entres fibres naturelles, artificielles et synthétiques feront l'objet d'un autre article, ainsi que les différences entres les labels et certifications existantes, une véritable jungle dans le monde du textile.


Pour aller plus loin, les sources


  • Guide pratique des tissus : spécificités, composition et usages en couture / Rebecca Deraeck - Mango éditions, 2020

  • Le blog de Mars-Elle, notamment ses articles sur la guerre de l'eau dans la culture du coton,et sur les différences entre tissus bio et non-bio. Une mine d'informations à consulter chez cette formidable entrepreneuse qui dessine et fait produire ses tissus respectueux de la planète.

  • Famille en transition écologique : ze guide 2, changer son monde pour changer le monde / Jérémie Pichon ; illustré par Bénédicte Moret - Thierry Souccar éditions, 2019

  • Le rapport réalisé par WWF pour C&A qui évalue la différence de consommation d'eau entre cultures de coton conventionnel et cultures de coton bio en Inde en 2012 et 2013





4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout